jeudi 29 septembre 2022

Notre manifeste pour une citoyenneté de la diversité

Le 5 mars 2020, lors d’une conférence de presse à l’Espace Magh, le Collectif Laïcité Yallah lance son Manifeste pour une citoyenneté de la diversité en présence de plusieurs signataires, quelques amis et relais médiatiques. Notre Manifeste s’adresse aux décideurs, aux faiseurs d’opinion, aux associations et au grand public qui œuvrent à promouvoir la diversité, la citoyenneté et à combattre le communautarisme ethnique et religieux.

Qui sont les premiers signataires ?

Malika Akhdim, militante féministe et laïque ; Radouane El Baroudi, cameraman ; Djemila Benhabib, politologue et écrivaine ; Hamid Benichou, militant associatif ; Soade Cherifi, enseignante et coach ; Yeter Celili, militante féministe et laïque ; Bahareh Dibadj, psychologue ; Hassan Jarfi, président de la fondation Ihsane Jarfi ; Kaoukab Omani, éducatrice ; Abdel Serghini, réviseur d’entreprises ; Jamila Si M’hammed, psychiatre ; Sam Touzani, artiste-citoyen.

Engagés depuis plusieurs années dans la société civile sur plusieurs fronts, mariages forcés, violences contre les femmes, la lutte à l’homophobie les signataires du Manifeste. Si le Collectif Laïcité Yallah fait coïncider le lancement de son Manifeste avec Cerise sur le ghetto, spectacle de Sam Touzani, l’homme-orchestre, ce n’est certainement pas le fruit du hasard.

Le Collectif se reconnaît pleinement dans la démarche universaliste de ce citoyen du monde qui n’a de cesse de rappeler le rôle de la culture, de l’éducation et de l’engagement citoyen dans la cité. Le choix de l’Espace Magh, un haut lieu de la culture et du débat démocratique, s’est imposé naturellement pour accompagner une telle initiative. Nous en remercions vivement sa directrice Caroline Safarian, la comédienne et metteuse en scène qui nous a accueillis avec ouverture et générosité.

Télécharger notre manifeste au format PDF